L'Homme à la moto

L'Homme à la moto

Ange223J’ai toujours été, à en croire ma mère, un petit démon sous une figure d’ange. Petite, je tenais pas en place, toujours à faire les 400 coups avec mes cousins, à faire la course en vélo, ou s’aventurer dans le champs où les gens du voyage avaient élu domicile pour un temps non pas par défi de la peur mais plus par fascination et m’écorcher les genoux, une vraie petite boule de nerfs, jusqu’au jour fatidique où il a fallu déménager à Paris. Et là, je suis devenue beaucoup plus calme à l’extérieur mais je bouillais à l’intérieur, j’avais pas beaucoup d’amiEs, c’est vrai j’arrivais pas à comprendre toutes ses nunuches amoureuses de Black et de son cavalier voulant toutes faire de l’équitation et jouant toujours à la poupée bien après l’age ou moi je leur arrachais la tête, je comprenais pas ces filles qui ne parlaient que dessins animés qui s’inventaient des jeux à la cats’eyes à la récré, je crois bien que ça me dépassait, je comprenais pas plus les mecs agglutinés à leur Sega  en gros je comprenais pas tous ces enfants qui avaient appris à jouer en intérieur et à s’inventer une vie à l’extérieur, alors pendant un an j’ai observé, je me suis même pas ennuyée, entre l’école et les nombreuses activités extra scolaires où ma mère m’avait inscrite j’avais vraiment pas le temps.

Et puis voilà l’entrée au collège, de tellement bonnes années, j’ai rencontré Julien, son style décalé m’a tout de suite plu, un grand dadet aux yeux bleus, écoutant du Hard Rock et peu de temps après, j’ai connue Sarah, on est toujours amie elle et moi, mais ils sont loin ses verres en cul de bouteille, son appareil multicolore et son style grunge, à chaque fois que je la regarde aujourd’hui je me dis qu’est ce qu’on a grandit et qu’est ce qu’elle est belle ! Et puis voilà est venu le temps des  premiers amours, Julien est sortie en fin d’année avec une blonde qui avait un prénom impossible et Sarah était désespérée car secrètement amoureuse de Julien depuis le début de l’année et moi au milieu de tout ça servant de confidente sans vraiment comprendre ce sentiment. moto_20_22_

Jusqu’à un certain matin, il est arrivé tonitruent sur sa belle moto, réveillant tout le quartier moi y compris, je crois que je suis tombée amoureuse sur le coup. C’était mon voisin, cheveux longs bruns et bouclés, des yeux noirs d’ébène, un corps tout en longueur dans ses jeans troués et cette moto qui devait être une grosse daube mais qui pour moi tapait dix fois plus que n’importe quel Black à la TV. Bref, il était beau et mon cœur n’a fait qu’un tour. J’avais 11 ans, alors vous imaginez bien qu’un gars qui devait au moins en avoir 18 ne pouvait pas décemment tombé amoureux de moi ! Mais à cet age là, on croit à absolument tout surtout quand c’est la première fois. J’avais beau faire tout mon possible pour attirer son attention dès que je le croisais, même pas il me voyait.

Les années collèges ont passé, après des petits bisous bisous avec Julien sous fond de Guns et de Metalica, quelques « action ou vérité », et un vrai premier amoureux en 4ème et  3ème, je suis partie tout l’été en vacances, et cet été m’a transformé, il y eu tellement de changement dans ma vie après ça que je crois que ça se voyait, j’étais devenue une vraie femme, j’avais 15 ans et je rayonnais, j’étais sure de moi, sur de connaître l’amour, la vie, sur que c’était fini entre Daniel et moi, fallait que je lui dise que j’allais mettre fin à notre petite amourette de collégien parce que je comptais bien revoir Philippe mec de 19 ans rencontré cet été là et peut être même franchir le pas qui sait, il est tellement plus mur que Daniel faut croire. Et puis, un jour peu de temps après mon retour, je passe devant l’homme à la moto qui entre temps été passé au 4 roues, j’avais pris l’habitude qui ne me voit pas alors je passais mon chemin, et c’est là OH grand miracle ! il me dit « tu vas quelque part beauté ? » devant l’absurdité de la situation j’ai pas pu m’empêcher de rigoler. Mon dieu ce que j’ai pu être stupide, quel nul ce type!

J’ai repensé à lui vendredi, parce que je me suis retrouvé face à son sosie en plus jeune à une soirée où Tom et moi étions conviés mais ça ce sera l’objet d’un autre post, je vous le promets enfin si Canal Blog daigne ENFIN fonctionner histoire que je mette pas ½ heure à mettre une photo et que je me reprenne pas à 15 fois pour poster. Vive Word, et Vive le copier/coller !!

Joe_Bar_Team


Cette note a été publiée par Angelyne le dimanche 27 août à 19:10 et est classée dans la catégorie .
Vous pouvez suivre les prochaines notes de ce blog grâce au fil RSS 2.0.
Vous pouvez laisser un commentaire ( 3 ) , envoyer un e-mail à son auteur, ou faire un depuis votre site.


    le modèle ?

    si c'est vraiment une GSXR alors c'est pas de la gnognotte sa bécane… mais à 18 ans j'en doute.

    jb
    blog ]
    Posté le lundi 28 août à 01:21

  • non JB, je ne pense pas que c'était ça sa moto. J'ai juste mis une photo que je trouvais plutot pas mal, mais la sienne ressemblait plus à une moto cross qu'autre chose, je n'ai aucune idée du modèle navré, je pense juste que c'était un modèle légé ou seul le permis voiture suffit mais bon...je ne m'y connais pas vraiment...

    Angelyne
    blog ]
    Posté le lundi 28 août à 09:25

  • Les amourettes d'enfance... que du bonheur!

    Estel
    blog ]
    Posté le lundi 28 août à 10:20